Rhodes, en quelques mots

Baignée par la Méditerranée et la mer Égée, au large de la Turquie, l'île de Rhodes est la plus grande du Dodécanèse, un archipel composé de 160 îles et îlots. L'île grecque se distingue par son multiculturalisme. Puissance maritime et commerciale dès l'Antiquité, elle a été occupée pendant des siècles par des peuples qui ont laissé un héritage culturel et un patrimoine architectural de grande valeur. Ses environnements variés permettent l'organisation de multiples activités terrestres et aquatiques. Ses chemins de randonnée vous transporteront ainsi de l'intérieur montagneux à des collines vallonnées jusqu'au littoral qui offre un grand nombre de plages de sable fin et de galets… Vous découvrirez aussi au fil de vos visites des villes incroyables, à la vie nocturne animée, des villages typiques, des petits ports traditionnels à l'atmosphère paisible. Vous vous imprégnerez ainsi de la culture et des coutumes locales, si colorées. Avec sa nature luxuriante et ses vestiges historiques fabuleux, l'île de Rhodes est une destination à nulle autre pareille. Laissez-vous guider par Ôvoyages, pour une immersion parfaite dans cette île merveilleuse.

Quand Partir ?


Le climat de l'île de Rhodes est méditerranéen. Son taux d'ensoleillement est important, puisque l'île dénombre 300 jours de soleil par an. Les étés sont chauds et secs, avec des températures qui varient entre 25 et 30 °C, voire plus. Un vent marin, le meltem, souffle pendant l'été sur la mer Égée et rafraîchit l'air sur les côtes, mais la chaleur reste intense dans l'intérieur des terres. L'île est aussi très agréable durant le printemps et l'automne, qui connaissent des températures moins chaudes, avoisinant les 25 °C. Ces saisons sont propices à tout type d'activité nautique, randonnées, visites culturelles… L'hiver est généralement doux et plus humide, notamment dans l'ouest de l'île. Les montagnes de la Turquie toute proche abritent Rhodes des vents en provenance du Nord-Est, cependant les températures peuvent parfois descendre jusqu'à 4 ou 5 °C, et il peut faire plus froid encore dans le centre de l'île où la neige est souvent présente pendant la période hivernale.

Pourquoi Partir ?


Des sites historiques de grande valeur

L'île de Rhodes dénombre plusieurs sites historiques et archéologiques majeurs, dont la ville médiévale de Rhodes, classée au patrimoine mondial de l'Unesco du fait de son exceptionnelle richesse culturelle. Sa situation privilégiée en Méditerranée a attiré les convoitises tout au long de l'histoire. Grecs, Romains, Sarrasins, Byzantins, Vénitiens, chevaliers hospitaliers, Ottomans, juifs… s'y sont installés au fil des siècles. Chaque peuple a laissé des témoignages sublimes de son passage, un héritage architectural et artistique qui fait aujourd'hui de cette île un trésor incomparable.

 

Des plages paradisiaques

Rhodes est connue pour la beauté de ses plages, qui abondent sur une grande partie de ses côtes. Elles offrent des environnements magnifiques de sable fin ou de galets blancs, et une eau cristalline, idéale pour la baignade. Les plus belles se trouvent dans l'est et dans le nord de l'île. Elles sont bien exposées au vent et conviennent aux sports de glisse, mais aussi aux familles avec enfants. En vous éloignant des stations balnéaires les plus fréquentées, il est possible de tomber sur des criques ou des plages plus isolées et tranquilles.

 

De nombreuses activités sportives

Du bateau à la plongée sous-marine à Kallithéa, en passant par le tennis, l'équitation ou la randonnée…, les activités aquatiques et terrestres sont nombreuses sur l'île de Rhodes. Les sports de glisse comme la planche à voile ou le kitesurf sont prisés sur les plages du sud, plus exposées au vent, comme Prassonissi, ou dans la baie de Ladiko, près de la sublime baie d'Anthony Quinn. Le golf est également une activité largement pratiquée dans l'île. Le 18 trous d'Afandou, conçu par Donald Harradine, le célèbre architecte de golf, prend place dans un cadre magique.

 

Une longue tradition artisanale

L'île de Rhodes est fameuse pour son riche artisanat de céramiques, bijoux, objets en cuir, tissage, broderie… À Rhodes et à Lindos, les visiteurs trouveront de nombreux produits traditionnels et des souvenirs faits main. À Rhodes, les échoppes traditionnelles de la ville médiévale, à l'atmosphère animée et authentique, vous feront découvrir des produits locaux comme les vins cultivés sur place, connus depuis l'Antiquité, et des liqueurs comme l'ouzo, ou encore de l'excellente huile d'olive, du miel et des pastelia melekouni, des douceurs mêlant graines de sésame, miel, amandes, zestes d'orange et épices.

En bref

 

L'histoire

Rhodes, c'est 4 000 ans d'une histoire mouvementée, entre mythes et grands événements historiques. La légende raconte que Poséidon y fut élevé par les Telchines, des divinités crétoises, premiers habitants de l'île… De son union avec Halia naquirent 6 fils et 1 fille prénommée Rhodè, qui épousa plus tard Apollon. Trois de leurs enfants bâtirent les premières villes de l'île, qui portent leurs noms : Lalyssos, Lindos et Kamiros. On estime que la première occupation de Rhodes remonte à 2 500 avant J.-C. Elle vit se succéder plusieurs peuples : les Minoens, habitants de la Crète, les Achéens et les Doriens, les Perses et les Grecs. L'avènement athénien fut célébré par le don d'un colosse, l'une des 7 merveilles du monde antique. Il ne reste aujourd'hui aucun vestige de cette statue monumentale d'Hélios, le dieu Soleil, effondrée pendant un tremblement de terre. Rhodes passe ensuite aux mains des Romains, puis des Byzantins, des Sarrasins. Au 14e siècle, l'ordre hospitalier de Saint-Jean-de-Jérusalem s'y installe après avoir été chassé de Palestine. Les chevaliers bâtissent des églises, monastères et châteaux. Les Turcs assujettissent l'île au 16e siècle. En 1912, l'Italie s'empare de Rhodes, qui finit par passer sous souveraineté grecque en 1947. Tous ces peuples ont laissé des monuments, véritables chefs-d'œuvre architecturaux, certains superbement conservés. Le destin touristique de Rhodes est décidé par les Italiens qui, pendant leur occupation, commencent des travaux de restauration et d'aménagement destinés à faire de l'île un lieu de villégiature pour les plus fortunés. Ce n'est cependant que vers les années 1970 que l'essor touristique de l'île de Rhodes débute véritablement.

 

La culture

L'île de Rhodes est résolument grecque, fortement influencée par la culture de sa grande voisine, la Grèce. On y cultive le même art de vivre, très méditerranéen, qui met à l'honneur une atmosphère familiale, accueillante et détendue. Elle présente cependant des particularismes culturels, forgés par les échanges avec les nombreux peuples d'Orient et d'Occident à travers les siècles. Elle possède des traditions qui lui sont propres et qui ont donné naissance à un folklore unique. La culture rhodésienne se caractérise donc par sa grande richesse, et la période estivale voit défiler des évènements qui valorisent cet héritage artistique et culturel, de reconstitutions théâtrales en concerts, en passant par l'opéra ou la danse, et bien d'autres réjouissances. Les chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem, force militaire autant que puissance religieuse, ont fortement marqué la vie sur l'île de Rhodes. On les retrouve souvent dans les célébrations. Visiter les sites antiques et médiévaux et observer l'architecture juxtaposant les multiples influences vous aidera à comprendre l'évolution de l'île et le poids que les peuples de passage ont eu sur la culture locale. Mais l'attrait culturel de l'île de Rhodes réside aussi dans son authenticité, ses villes pittoresques aux ruelles étroites et aux maisons d'une éclatante blancheur, ses petits ports typiques, ses châteaux fortifiés, ses monastères nichés dans des paysages préservés, superbes havres de paix. Ils contribuent pour beaucoup à l'éclat de cette culture unique.

 

Les sports et loisirs

Rhodes est connue pour sa longue tradition sportive. Les athlètes natifs de l'île s'étaient fait remarquer déjà dès les olympiades antiques pour leurs exceptionnelles performances. Rhodes disposait même de son propre stade, construit au 3e siècle à proximité du temple d'Apollon. Longtemps, des jeux ont été organisés sur l'île en l'honneur du dieu Hélios. Pour perpétuer cette tradition, de nombreuses compétitions de cyclisme, beach-volley, volley ou encore triathlon s'y déroulent aujourd'hui. L'île de Rhodes est donc la destination idéale pour tous les passionnés de sports, que ce soit des activités sur terre ou sur mer. Le kitesurf, catamaran sailing,  ski nautique, planche à voile… sont ouverts aux débutants comme aux plus expérimentés, qui pourront s'entraîner dans un lieu au calme, ou se perfectionner dans un spot réputé comme Prassonissi, une île située au sud, qui est très exposée aux vents. De nombreux spots de plongée vous permettront également d'observer la riche faune marine locale grâce à leurs eaux chaudes et claires. Les amateurs de farniente et de repos absolu ne seront pas oubliés, puisque Rhodes possède de nombreuses plages de sable et de galets, certaines isolées et peu fréquentées. Tennis, golf, équitation le long des côtes ou sur les plages… sont des activités que vous pratiquerez dans un environnement d'exception. Enfin, la randonnée à travers l'île, sur ses monts les plus élevés, ses vallons et ses forêts aux vues panoramiques, le long de ses côtes, ou sur les somptueuses îles du Dodécanèse sera l'occasion de mettre vos talents de marcheur à l'épreuve et de découvrir des paysages splendides, des localités typiques, et des plages et criques de rêve.

 

La gastronomie

La gastronomie rhodésienne est multiculturelle, somme des différents apports des peuples qui se sont installés dans l'île au cours des siècles. Sa cuisine fusionne les plats grecs, turcs et crétois principalement ! Ses ingrédients et condiments sont résolument méditerranéens : huile d'olive, olives, tomates, oignon et ail. L'influence orientale, notamment turque, se fait sentir dans les saveurs épicées et les desserts… Bien sûr, vous retrouverez les fameux mezzes grecs, la salade horiatiki, ainsi que les entrées de tzatziki, tarama, olives marinées ou mavromatika… Les plats traditionnels sont souvent composés de viande et de légumes, comme les dolmades, feuilles de vigne farcies, les keftedes, boulettes de viande, et les souvlaki, brochettes grillées. L'agneau, très apprécié, est servi en ragoût, grillé ou en moussaka. Les fruits de mer et les poissons frais ont aussi une place de choix dans cette cuisine, ainsi que les calamars et poulpes, souvent marinés. Un grand nombre de spécialités crétoises, remaniées à la rhodésienne, ajoutent à la richesse de la gastronomie de l'île… La salade ahino, à l'oursin, et la saligaria, aux escargots, sont des mets très populaires. Les soupes de lentilles ou de haricots sont aussi très appréciées pour leurs bouquets parfumés. Vous accompagnerez ces plats savoureux de pain au fromage de brebis, le bougatsa. En dessert, les habitants mangent des fruits frais locaux, mais quelques gâteaux sucrés restent populaires, notamment les baklavas et le kataifi, à base d'amandes, de cannelle et de sucre. Ne ratez pas le vin produit localement, qui était exporté depuis l'Antiquité dans tous les pays méditerranéens… L'ilios et le Grand Maître, deux blancs secs, ou encore le vin rouge Chevalier de Rhodes sont particulièrement connus. Goûtez également l'ouzo, un apéritif grec au goût anisé.

 

 

Les lieux incontournables

 

Lindos

À 55 km de Rhodes, sur la côte est, Lindos vous immergera dans un cadre à la blancheur étincelante. Construite au 10e siècle avant J.-C, la ville fut un port marchand prospère durant des siècles. Elle recèle des trésors historiques et archéologiques importants, à commencer par son impressionnante citadelle, perchée à 125 m sur un rocher, des fortifications restaurées par les chevaliers de Saint-Jean au 14e siècle. L'acropole qu'elle abrite, dédiée à Athéna Lindia, domine la baie de Saint-Paul et offre un panorama unique sur les paysages environnants. Ce site, hérissé de colonnes et de temples antiques, est accessible à pied ou à dos d'âne, une promenade amusante, à réaliser en famille. Au cœur de la vieille ville, vous suivrez les ruelles étroites, pavées de mosaïques noires et blanches, jusqu'à trouver l'église de la Panagia ou Sainte-Marie, datant du 15e siècle, et la chapelle cruciforme d'Agios Georgios Pachymachiotis. Lindos est connue aussi pour ses maisons de capitaine, aux façades richement ornées, qui vous dévoileront leurs secrets. Elles s'ouvrent sur des cours intérieures époustouflantes, en mosaïques de galets. À Lindos, vous profiterez également de plages magnifiques, situées dans la baie. Le port naturel de la ville est aussi une merveille. Vous dégusterez dans ce lieu magique une nourriture aux saveurs grecques et rhodésiennes… Singularité de la ville classée monument historique, les voitures en sont bannies, ce qui lui confère un charme supplémentaire. Pour votre soirée, vous ferez le choix d'une terrasse, pour profiter d'une vue imprenable sur la mer au soleil couchant. Vous rejoindrez en fin de journée votre Hôtel Lindos White 4*, dont l'esthétique, en parfaite cohérence avec la ville, vous séduira instantanément.

 

La vieille ville de Rhodes

Rhodes, la capitale, se situe au nord de l'île. Du fait de ses nombreux trésors architecturaux, la ville médiévale est inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1988. Elle fut reconstruite et fortifiée par les chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem, qui s'installèrent à Rhodes du début du 14e au début du 16e siècle, après la chute du royaume latin de Jérusalem. Ils avaient alors pour mission de défendre l'île contre les menaces turques. Ce qui frappe en arrivant aux abords de la vieille ville, ce sont les hauts remparts, parfaitement restaurés, leurs grandes portes et les douves qui les protègent. Vous parcourrez les ruelles sinueuses qui, avec leurs auberges médiévales, anciens lieux de résidence des chevaliers, vous feront faire un voyage dans le temps. L'architecture variée de la vieille ville, où mosquées et bains publics datant de l'époque ottomane côtoient de sublimes bâtiments de style gothique, datant de l'époque des chevaliers de Rhodes, crée un contraste envoûtant. L'un des monuments incontournables est le palais des Grands Maîtres, ou palais des Chevaliers, construit sur les hauteurs de la vieille ville. Sa cour intérieure est monumentale. Il accueille aujourd'hui le musée Byzantin qui propose de nombreuses collections de meubles, des mosaïques de l'époque hellénistique et byzantine. Vous vous arrêterez également au musée Archéologique, situé dans les bâtiments de l'hospice des Chevaliers, sur la populaire rue des Chevaliers ou Ippoton. Outre les objets exposés, de nombreuses anecdotes vous seront contées tout au long de la visite, une façon atypique de pénétrer l'histoire de cette ville fascinante.

 

L'ancien Kamiros

Vous trouverez Kamiros, la "blanche Camire", à 34 km au sud-ouest de la ville de Rhodes. Ce site archéologique de l'époque hellénistique s'étale sur plus de 1,5 km de diamètre. C'est donc une ville entière que vous découvrirez, dont les vestiges lui ont valu le surnom de "Pompéi grecque". Vous parcourrez les ruines de la ville implantée sur un terrain en pente formant des terrasses, et qui s'organise en trois secteurs. Tout en bas, l'agora, lieu où les habitants se rassemblaient, abrite des bains publics romains et une fontaine, le temple dorique d'Apollon, daté du 3e siècle avant J.-C., et un sanctuaire édifié pour honorer les héros et les dieux. L'atmosphère qui y règne est particulière, un peu mystique. Vous poursuivrez votre visite au-delà des grandes colonnes de style dorique jusqu'aux pentes de la colline. Vous arpenterez les petites rues du quartier résidentiel où les habitations de la période hellénistique côtoient des demeures romaines. Certains édifices assez bien conservés vous permettront d'imaginer la ville à cette époque… Vous arriverez alors à l'acropole, datant du 5e siècle avant J.-C., située en haut de la colline. Les vestiges du temple d'Athéna, une splendeur antique, vous enchanteront. La ville s'était construite dans une campagne accueillante, en bord de mer, où les habitants, pour la plupart des paysans et des artisans potiers, jouissaient du climat agréable. Cette région fertile était alors recouverte de vergers où poussaient principalement des oliviers et figuiers. Aujourd'hui, vous y observerez une forêt de pins et une végétation abondante et verdoyante. Non loin de là, vous retrouverez votre Hôtel Vallian Village 3*, pour profiter d'une soirée dans un cadre sublime.

 

Filérimos

Au départ de l'Olympic Palace, vous rejoindrez le mont Filérimos, haut de 267 m. Il est situé au nord-ouest de l'île, à seulement 15 km de la ville de Rhodes. Son nom signifie "ami du désert" et se réfère aux ermites qui, au Moyen-Âge, occupaient les cavernes que vous retrouverez çà et là sur votre passage. Filérimos est une curiosité naturelle et historique, qui séduira donc autant les amateurs de nature que les passionnés d'histoire. Sur ses hauteurs, les chevaliers de l'ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem ont construit l'imposant monastère de Notre-Dame de Filérimos. Les bâtiments originaux ont été complétés par diverses installations et superbement restaurés par les Italiens au temps où ils dominaient le Dodécanèse. Ce site, érigé au cœur d'un environnement naturel sauvage, a une grande valeur spirituelle et historique, avec ses chapelles décorées des croix des chevaliers, son église, remarquable avec sa mosaïque byzantine, son clocher et son sublime cloître médiéval. En bas du monastère, vous pourrez voir les superbes peintures murales de la chapelle Saint-Georges, datant des 14e et 15e siècles. Cette chapelle a la particularité d'être à moitié enterrée ! À proximité, vous profiterez d'un sentier peu commun, celui du chemin de croix ou chemin du calvaire de Jésus. Pavé de pierres, à l'ombre d'une rangée d'arbres, il représente le parcours de la Passion du Christ, dont les arrêts sont indiqués par 14 icônes. Depuis la colline, vous aurez un panorama splendide sur l'île. Vous profiterez de cette visite pour goûter à la sette, une fameuse liqueur à base de plantes aromatiques locales, produite par les moines.

 

Kallithéa

Vous démarrerez de l'hôtel Aldemar Amilia Mare, idéalement situé sur le front de mer, pour aller à la découverte de l'agréable ville balnéaire de Kallithéa, située au nord-est. Ses sublimes plages sont réputées pour faire partie des plus belles de l'île. Lieux parfaits pour les amateurs de farniente, elles permettront aussi de pratiquer toutes sortes de sports aquatiques tels la planche à voile, le kitesurf, la plongée sous-marine… ou encore de partir en excursion en catamaran. De nombreuses randonnées adaptées à tous les niveaux commencent à Kallithéa. Elles vous mèneront à travers des paysages variés, entre collines et petites criques rocheuses formant des bassins aux eaux calmes et limpides, et villages typiquement rhodésiens, l'occasion de rencontrer des habitants et de profiter de leur accueil chaleureux. Mais Kallithéa est surtout connue pour ses thermes, dont les vertus thérapeutiques étaient déjà renommées dans l'Antiquité. Longtemps abandonnés, ils vous offrent depuis 2007, date de leur réouverture, un cadre époustouflant, aménagé au milieu de palmiers et de pins. Vous pourrez profiter dans cette station thermale de tous les soins bénéfiques pour votre bien-être et votre santé. Depuis leur restauration, les thermes proposent tout le confort moderne, dans un décor à l'architecture monumentale. L'atrium et la salle de la Rotonde, ainsi que les mosaïques sont véritablement impressionnants… N'hésitez pas à vous arrêter dans cette ville de bord de mer, pour profiter des bienfaits de l'air marin et des eaux thermales.

 

Le monastère de Tsambika

Distant de 30 km de Rhodes, sur la côte est, le monastère de Tsambika est perché sur un piton rocheux haut de 475 m. Il a été construit en 1770 par le moine Hatzigherasimos, dans le style classique des îles du Dodécanèse : un corps avec voûtes d'arête et une nef unique, un toit en tuiles de céramique, un sol de mosaïques à base de galets et de coquillages de l'île. Des fresques, des tableaux, un beau plafond voûté orné de lustres forment sa décoration intérieure, ainsi qu'une iconostase en bois sculpté, particulièrement belle ! Tsambika est un mot du dialecte local qui signifie "flammèche", en référence à la légende du berger qui aurait suivi une lumière et trouvé une icône au sommet de cette colline. Cette découverte détermina le lieu de construction du monastère. Mais les miracles liés à ce lieu ne s'arrêtent pas là. Le monastère est le protecteur de l'île et de ses habitants, et sa chapelle est réputée pour permettre à des couples sans enfants d'en avoir. D'après la légende, un couple stérile ayant trouvé une icône datant du 11e siècle dans ce lieu sacré eut par la suite un enfant. C'est devenu un lieu de pèlerinage pour les femmes et les couples stériles qui montent pieds nus les 300 marches menant à la chapelle Panaghia Tsambika. Ôvoyages vous conseille cette promenade initiatique et "sportive" à travers la pinède. Arrivé en haut, vos efforts seront récompensés par le point de vue unique sur la côte est et le Sud, plus sauvage.

 

La plage de Tsambika

Vous pourrez rejoindre cette plage sublime à pied, en voiture, en bus ou même à cheval, si le cœur vous en dit. Ôvoyages vous recommande vivement cette balade équestre qui vous fera vivre un moment unique dans un cadre merveilleux, une expérience sans pareille ! Située sur la côte est de l'île de Rhodes, la plage de Tsambika est un véritable petit éden. Elle a l'avantage de ne pas être trop connue, malgré sa grande beauté. Entourée de monts rocheux à la végétation méditerranéenne éparse, la plage est relativement isolée. C'est d'ailleurs ce qui fait son charme et son intérêt, puisque vous profiterez d'un moment paisible dans un environnement calme et encore assez sauvage. Son sable fin et les eaux transparentes de la mer vous permettront de passer des moments mémorables, entre détente et baignade ! Non loin de là se dresse la ravissante église de la Vierge Kyra Tsambika, que vous devez absolument visiter. Elle est typique de la région, et surtout elle se situe dans un endroit qui bénéficie d'un point de vue magique sur les environs. Depuis la plage de Tsambika, vous pourrez aussi accéder au sentier de pèlerinage qui vous mènera au monastère de Tsambika, connu pour ses miracles. Ce lieu est particulièrement agréable au printemps et en automne.

 

Le village d'Asklipio

Depuis votre hôtel Vallian Village, vous rejoindrez le village d'Asklipio, situé dans le sud-est de l'île. Ses maisons blanches traditionnelles, dont certaines sont très anciennes, construites à flanc de rocher, surplombent une baie à l'eau turquoise. Le village est dominé par une petite montagne coiffée de sublimes vestiges historiques, et est bordé d'une forêt luxuriante de pins et d'oliviers. À proximité coule une rivière, où vous pourrez peut-être observer des poissons gizani, une espèce endémique. Le village d'Asklipio dégage une atmosphère typique des petites localités insulaires grecques. Convivialité et jovialité y règnent sous un soleil intense, un cadre idéal pour lier connaissance avec les habitants. Si votre grec n'est pas parfait, certains anciens parlent encore parfaitement l'italien, souvenir du temps où ces derniers occupaient Rhodes… Dans l'épicerie du coin, vous pourrez acheter des spécialités comme la halva aux pistaches, ou trouver un petit restaurant dans lequel vous dégusterez de la moussaka cuisinée à base de produits frais locaux. Vous découvrirez l'identité unique du village en arpentant ses rues sinueuses, et visiterez l'église byzantine dédiée à la Vierge Marie, datant du 11e siècle, située juste à côté d'une ancienne presse à olives, aujourd'hui convertie en musée. Vous monterez ensuite sur les sommets pour admirer les ruines du château d'Asklipio, construit au 13e siècle par les Byzantins. Sa stature est toujours imposante. Son nom lui aurait été donné en l'honneur d'un médecin érudit de l'époque. Juste à l'extérieur du village, de magnifiques routes panoramiques vous mèneront dans la campagne environnante, parsemée de petites églises blanchies à la chaux.

 

Le monastère de Thari

Niché dans l'intérieur des terres, non loin du village de Laerma, le monastère de Thari vous ramènera à l'époque byzantine. Il fut construit au 9e siècle à l'emplacement d'une église du 5e siècle, elle-même édifiée à l'endroit où s'élevait un temple dédié à Apollon. Les pierres locales avec lesquelles il a été bâti forment un ensemble original. Le monastère comprend une église à coupole, consacrée à saint Michel archange. Elle débouche sur un joli jardin où vous pourrez vous accorder une agréable pause à l'ombre, et admirer un bel olivier. Une allée en pierres vous conduira à la charmante fontaine blanche du monastère, décorée de la fresque d'une madone. La nef médiévale de toute beauté, l'abside et la coupole vous permettront d'admirer les splendeurs de l'art byzantin à travers des fresques réalisées entre les 12e et 14e siècles. Vous verrez également de somptueuses mosaïques de galets noir et blanc. Le paysage autour du monastère est constitué de monts couverts de végétation méditerranéenne. Oliviers, pins, buissons de garrigue exhaleront des senteurs boisées le long des chemins poussiéreux que vous emprunterez, accompagné du chant mélodieux des cigales. Depuis le monastère, vous aurez une vue imprenable sur les environs. Aujourd'hui encore, des moines habitent le monastère de Thari. Si vous voulez pénétrer dans ces lieux de prières et de recueillement, vous devrez veiller à porter une tenue correcte, comme un pantalon ou une jupe longue, et couvrir vos épaules.

 

Le port de Haraki

Si vous souhaitez explorer l'est de l'île de Rhodes, Ôvoyages vous recommande de séjourner à l'hôtel Lindos White. Situé à 37 km de la ville de Rhodes, Haraki est un petit port tranquille, où vous pourrez déjeuner ou dîner en terrasse d'un repas typiquement rhodésien ou grec. Tout à côté se trouve une jolie petite plage. Si vous avez des envies de calme et de solitude, vous pourrez aussi vous aventurer un peu plus loin, à la recherche d'autres rives plus sauvages… Ces plages sont accessibles par de petits chemins. Le port de Haraki est un endroit ravissant, dominé par la citadelle médiévale de Féraklos, construite par les chevaliers de Rhodes. Plus tard, des pirates en firent même leur repère. De cette citadelle il ne reste que quelques murailles qui se dressent, imposantes, dans un décor d'une grande beauté. Vous rejoindrez le château de Féraklos à pied, en empruntant un sentier escarpé depuis le village. Ses abords sont envahis par la garrigue qui a pris peu à peu le dessus sur les ruines du château. Au milieu de ces vieilles pierres chargées d'histoire, et avec ce panorama sur le port et la baie, avec en toile de fond la citadelle de Lindos, vous ne pourrez que succomber au charme un peu magique des lieux. Ce décor époustouflant est typique des îles grecques. Montagnes et plateaux rocheux, flore méditerranéenne odorante et maisons blanchies à la chaux feront partie de votre quotidien pendant votre séjour à Rhodes. Le port ajoute une touche supplémentaire avec ses petits bateaux à voile, que vous pourrez d'ailleurs louer pour une promenade le long du littoral.

Les lieux insolites

 

Le château de Kritinia

Depuis la ville de Rhodes, il vous faudra parcourir 55 km pour rejoindre le village de Kritinia, remarquable pour ses maisons anciennes organisées en amphithéâtre sur les pentes d'une colline, une configuration idéale qui permet aux habitants de profiter d'une vue sublime sur les paysages environnants. Vous emprunterez pour cela une superbe route panoramique qui longe la côte ouest de Rhodes. De nombreuses légendes entourent ce village, lui donnant une aura particulière… D'après le folklore local, c'est le petit-fils du fameux roi Minos qui serait à l'origine de sa fondation, à l'époque où les Crétois dominaient l'île ! Après une balade dans ce village insolite, vous vous rendrez au château de Kritinia, aussi appelé Kastellos, situé sur l'une des crêtes du mont Atavyros. Pour y accéder, vous traverserez vignobles et champs de citronniers, environné par les effluves de la flore méditerranéenne. Datant de la fin du 15e siècle, époque où les chevaliers de l'ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem dirigeaient encore l'île, le château est toujours aussi imposant. Les écussons des grands maîtres Emery d'Amboise et de Fabrizio del Carretto sont encore visibles, pour le plus grand plaisir des visiteurs ! Dans ses murs, vous découvrirez une chapelle en ruines, qui était consacrée à saint Paul. Depuis les hauteurs rocailleuses, vous bénéficierez également de l'un des plus beaux panoramas de l'île. En regardant en direction du port de Kamiros Skala, vous verrez la mer immense qui s'étend à perte de vue, et vous pourrez distinguer de nombreuses îles vierges et l'île de Chalki, appartenant à l'archipel du Dodécanèse.

 

Le château de Monolithos

ÔVoyages vous conseille de prévoir au minimum une journée de promenade en scooter sur l'île de Rhodes, une façon originale de parcourir ses magnifiques paysages. Pourquoi ne pas aller visiter en cette occasion le village de Monolithos, accolé au mont Akramitis, dans l'ouest de l'île ? Sur les hauteurs escarpées, plantées de pins, se trouvent les vestiges stupéfiants du château de Monolithos. Sa situation, à plus de 200 m au-dessus de la mer, lui permettait de surveiller la côte occidentale de l'île de Rhodes. Vous pourrez rejoindre le château à pied, grâce à une petite randonnée le long de marches anciennes qui vous donneront le sentiment de plonger à l'époque où ce superbe bâtiment a été construit ! Après une balade pendant laquelle vous profiterez de panoramas imprenables sur les environs, vous déboucherez sur les vieilles pierres de Monolithos… Si les efforts physiques ne vous tentent pas, l'accès au château est possible en voiture ou en scooter par une route en lacet. Ce château vénitien, l'un des plus époustouflants vestiges de l'époque byzantine sur l'île de Rhodes, est un véritable trésor à ne pas manquer. Ce sont les chevaliers de Saint-Jean qui le fortifièrent au 15e siècle, ce qui explique son état de conservation actuel. Vous pourrez notamment observer sa chapelle consacrée à saint Panteleimon, datant de la même époque. Vous apercevrez aussi, au loin, l'île de Chalki. Après cette visite, les belles plages de Fourni et Agios Georgios, situées à proximité, vous accueilleront pour une pause farniente et baignade. Loin des circuits touristiques, ces plages, plutôt fréquentées par les locaux, vous plairont pour leur calme et leur aspect sauvage.

 

Les baies d'Anthony Quinn et de Ladiko

Si vous souhaitez vous relaxer dans un environnement naturel sublime, deux baies de l'île de Rhodes répondant à ce critère attendent votre visite ! À seulement 15 km de Rhodes, sur la côte est, la baie d'Anthony Quinn offre une belle plage de sable, de galets, bordée de rochers. Vous accéderez à cette plage de rêve par de petits escaliers creusés à même la roche. Vous serez séduit par la limpidité de l'eau et sa couleur turquoise. La mer est parsemée de rochers sur les premiers mètres, l'idéal si vous voulez vous isoler un jour de grande fréquentation. Son exposition au vent en fait un lieu parfait pour tous les sports aquatiques pratiqués sur l'île, de la planche à voile au kitesurf… C'est aussi un spot de plongée très apprécié, car la transparence de l'eau permet de bien observer la faune marine. C'est dans ce décor extraordinaire que certaines scènes du film Les Canons de Navarone ont été tournées. C'est ce qui lui a valu son nom quelques années plus tard, quand Anthony Quinn, l'un des acteurs du film, décida d'acheter une villa dans cet endroit dont il était tombé amoureux. Juste à côté, la baie de Ladiko est elle aussi absolument magnifique, avec des paysages paradisiaques. Plus isolée que la baie d'Anthony Quinn, elle offre un cadre plus serein.

 

La vallée des 7 sources

Depuis la ville de Rhodes, il vous faudra suivre la route vers Kolympia, sur la côte est, puis prendre la direction du village d'Archipolis pour arriver dans ce petit paradis terrestre. La vallée des 7 sources, Epta Pigès en grec, est particulièrement verdoyante grâce à ses nombreuses sources d'eau. Véritable oasis de fraîcheur, elle est très plaisante pendant la saison estivale. Il faudra prévoir une demi-journée pour explorer la forêt de pins où l'eau coule en abondance, créant de jolies cascades qui s'écoulent, étincelantes, dans les gorges. Vous pourrez faire une agréable randonnée sur les chemins ombragés de ce lieu paisible, entre les pontons en bois, les étangs, ruisseaux et cascades. Vous rejoindrez ainsi les bords de la rivière Loutanis, où convergent les 7 sources. Un tunnel de 186 m de long, que vous pourrez d'ailleurs emprunter, la relie à un étang pittoresque. Si vous n'avez pas peur des lieux clos et sombres, cette traversée résonnera comme une aventure exaltante ! Si vous souhaitez rester en plein air, vous opterez pour le chemin boisé en hauteur, plus long mais plus aéré. L'étang, aussi surnommé "le lac", est une étendue d'eau artificielle peu profonde, dans laquelle vous pourrez vous baigner. Si vous y êtes au moment où l'étang est vidé, vous pourrez même y prendre un bain de boue. Non loin de là se trouve le barrage construit en 1931 pour alimenter en eau douce la plaine de Kolympia. Il est à l'origine de l'étang artificiel et de la superbe cascade. En fin de journée, vous pourrez vous ressourcer à l'Hôtel LTI Asterias Beach 5*, situé à proximité.

 

La vallée des papillons

Depuis le Vallian Village Hotel, une dizaine de minutes de trajet suffiront pour rejoindre la vallée des papillons, un vallon étroit s'étendant sur 1 km de long, situé à Pétaloudès, dans l'ouest de l'île. La vallée des papillons abrite une très belle forêt et des cascades, étangs, ruisseaux qui vous procureront un sentiment de bien-être absolu. Cette excursion est idéale pendant l'été, lorsque la chaleur est étouffante. C'est un havre de paix qui vous enchantera dès les premiers pas sur les chemins ombragés, parsemés de cours d'eau rafraîchissants, de rochers couverts de mousse et de pontons en rondins de bois. Le nom de vallée des papillons vient des milliers de papillons qui la peuplent. De juin à septembre, des hordes de papillons appartenant à l'espèce écaille chinée Euplagia quadripunctaria, de couleur orange, blanche et noire, envahissent la forêt, attirés par la résine des aliboufiers, des arbres qui, avec les pins, forment la végétation de cet endroit merveilleux. Cette concentration de papillons sur les rochers, les buissons et les troncs des arbres crée une ambiance magique et surréaliste, où les arbres recouverts d'un "manteau" de papillons semblent être en mouvement permanent. Prudence et respect de la nature sont de mise dans cet écosystème très fragile. Il est interdit par exemple d'effrayer les papillons en faisant du bruit, en tentant de les attraper, ou en les approchant de trop près.

 

Prassonissi

Prassonissi est une île située sur la pointe sud de Rhodes. On la surnomme la "lagune du vent" en raison de sa forte exposition au meltem, un vent régulier et puissant qui souffle sur les îles du Dodécanèse. C'est un spot connu et apprécié des amateurs comme des pratiquants plus expérimentés, qui viennent du monde entier y faire de la planche à voile, du kitesurf et windsurf. C'est donc le lieu parfait pour vivre pleinement votre passion ou tout simplement débuter dans l'un de ces sports de glisse. Prassonissi est rattachée à l'île de Rhodes par une langue de sable assez étroite qui départage la mer Méditerranée de la mer Égée. Vous pourrez la traverser en voiture, si vous possédez un véhicule tout-terrain adapté aux chemins sableux. Au contraire de son nom, qui signifie "île verte", l'environnement naturel de Prassonissi est plutôt désertique, avec une végétation rase de garrigue. Ses eaux bleu turquoise et transparentes, son sable fin, son écosystème marin et terrestre singulier en font un endroit unique en son genre sur l'île de Rhodes. C'est d'ailleurs le lieu de reproduction des tortues caretta, une espèce protégée en Grèce du fait de sa rareté. Prassonissi est une station très fréquentée. Vous y trouverez nombre de restaurants ou de pubs où vous restaurer, voire des hôtels si vous voulez y séjourner quelques jours.

 

Les itinéraires conseillés

 

La route de Monolithos

Durée : ½ journée

Avant de partir en excursion, vous vous promènerez dans les rues calmes, bordées de maisons aux cours blanchies, de Monolithos. Ce village a été construit en amphithéâtre sur un coteau, en face de la mer qui s'étale à perte de vue… Vous pourrez y admirer des panoramas éblouissants. Vous prendrez ensuite la direction de son château vénitien, édifié à l'époque byzantine et renforcé par les chevaliers de Rhodes, dont les ruines se dressent au milieu d'un paysage typiquement méditerranéen. Pour y accéder, il faudra laisser votre véhicule au bord de la route panoramique et monter des marches jusqu'au château, une ascension qui vous plongera au cœur d'un environnement brut et merveilleux. Après la visite du château de Monolithos, vous rejoindrez les plages situées à proximité. Sur la route y menant, vous croiserez une petite chapelle typique, dédiée à saint Panteleimon, datant du 15e siècle. Les plages de Fourni et d'Agios Georgios sont superbes et vous offriront de belles étendues sauvages et tranquilles où vous relaxer au soleil.

 

La plage de Tsambika – baie de Vlycha – Lindos

Durée : ½ journée

Pour profiter pleinement de votre découverte d'une partie de la côte est, Ôvoyages vous conseille de suivre la route côtière entre la plage de Tsambika et Lindos, en prévoyant une halte dans la baie de Vlycha. Ces localités sont peu distantes les unes des autres, et une demi-journée suffira pour arriver au bout de cet itinéraire panoramique. Vous débuterez par la superbe plage de Tsambika, l'une des plus belles de l'île de Rhodes. Entourée de dunes et bordée de lauriers sauvages, elle forme une promenade plaisante dans un environnement naturel resté sauvage. Puis vous rejoindrez la splendide baie de Vlycha, qui commence par une étendue de galets, puis de sable épais, avant de présenter un sable plus fin, une particularité de la majorité des plages de Rhodes. Ce sera l'endroit parfait pour poser votre serviette et vous baigner. Enfin, vous repartirez pour Lindos par la même route bordée de rochers, de plages et de la mer aux nuances incroyables de bleu… À Lindos, vous ne manquerez pas de visiter la citadelle et sa superbe acropole.

 

La route de Rhodes : le mont Smith – le port – la vieille ville – les douves

Durée : 1 à 2 journées

La route de Rhodes vous mènera sur les principaux sites de la ville. Vous commencerez votre exploration par les vestiges antiques du mont Smith, qui surplombe Rhodes. Gradins de théâtre antique, temples d'Apollon et d'Athéna vous plongeront dans un passé prestigieux, peuplé de héros et de dieux. Vous y bénéficierez d'une vue plongeante sur la ville moderne et la ville médiévale de Rhodes. Vous poursuivrez par le port, où vous pourrez déguster de délicieuses spécialités grecques ou du poisson pêché du jour. Votre périple vous emmènera ensuite dans le dédale de rues de la vieille ville, le centre historique classé au patrimoine de l'Unesco. Ces quartiers sont un éclatant témoignage de l'incroyable richesse des villes médiévales insulaires grecques. L'architecture est particulièrement originale, et la juxtaposition des nombreux bâtiments de style gothique, des palais, auberges, hospices des chevaliers de Rhodes et des mosquées saura certainement vous séduire. Votre promenade se terminera près des remparts et des douves de la vieille ville, très impressionnants.

Guide pratique

 

Infos pratiques

Pour se rendre à Rhodes, les touristes européens doivent uniquement se munir d'une carte nationale d'identité ou d'un passeport en cours de validité. Les enfants doivent posséder leurs propres papiers d'identité pour voyager. Il n'est pas nécessaire d'avoir un visa pour les ressortissants européens puisque Rhodes est une île grecque et appartient à l'Union européenne. Si vous avez séjourné sur le territoire turc de Chypre du Nord, vous n'êtes pas autorisé à entrer à Rhodes.

 

Santé

Les précautions en matière de santé sont simples, avoir une assurance maladie et emporter de la crème solaire, afin de vous protéger du soleil. Il est aussi recommandé d'avoir votre vaccin DT Polio à jour ainsi que celui de l'hépatite A. Pour les séjours plus longs, il est conseillé de vous faire vacciner contre la typhoïde.

 

Devise

La monnaie à Rhodes est l'euro. Les DAB se trouvent très facilement partout sur l’île. Sachez que les Grecs préfèrent les paiements en espèces, du fait de commissions très élevées pour les règlements par carte bancaire.

 

Distance de Paris

Rhodes est à environ 3 heures 30 de vol de Paris. Vous changez de fuseau horaire et devez ajouter une heure à l'heure française.

 

Téléphone

L'indicatif téléphonique de l'île de Rhodes est le +00 30 22410.

 

Office de tourisme

Le principal office de tourisme de l'île se trouve place Rimini, à Rhodes. Il est ouvert de 9 h à 20 h.

 

Électricité

Les prises électriques sont compatibles avec les prises françaises. Il s'agit d'un voltage de 220 V.

 

Que mettre dans sa valise

Pour vos vacances à Rhodes, vérifiez bien les températures, car elles vont déterminer le contenu de votre valise. Même si l'hiver est doux, les températures peuvent tourner autour de 5 °C. Il est donc important d'emporter des vêtements adaptés et une combinaison de plongée si vous souhaitez vous baigner. Pour la plongée sous-marine, prévoyez masque et tuba, et louez ou achetez sur place vos palmes, plus encombrantes… En été, privilégiez les vêtements légers, maillots de bain, lunettes de soleil, chapeau et crème solaire ! Prévoyez cependant une petite veste, voire un foulard pour les soirées plus fraîches ou vos sorties en bateau et ferry.

Munissez-vous également d'un guide linguistique grec, un effort toujours apprécié par les locaux et qui vous permettra de créer du lien et de la convivialité. Cela pourra être aussi l'occasion parfois de vous faire conseiller quelques destinations secrètes par les habitants de l'île…

Appareil photo, cartes mémoire, batterie, recharge de téléphone sont des indispensables pour votre prochain voyage à Rhodes. Ils vous permettront de faire le plein de souvenirs lors de vos expéditions…

 

Pourboires

Pour les pourboires, comptez 10 % de la note dans les restaurants et bars, c'est un incontournable en Grèce et sur l'île de Rhodes. Il n'est pas nécessaire de le prévoir pour les chauffeurs de taxi.

 

Circuler dans Rhodes

Il est facile de se déplacer dans l'île de Rhodes avec le réseau de bus qui dessert les principales destinations et villages, excepté le dimanche où les bus ne circulent pas. Leur prix est raisonnable, et ils sont ponctuels et fiables. Vous pouvez également opter pour les taxis, abordables de jour comme de nuit.

Enfin, vous avez la possibilité de louer une voiture ou un scooter, particulièrement adapté aux routes insulaires, et idéal pour profiter des sublimes panoramas. L'âge minimal pour louer une voiture est de 21 ans. Il suffit d'être muni d'un permis de conduire français. Un permis pourra également être exigé pour louer un scooter.

 

Transport maritime depuis Rhodes

Pour vous rendre sur les îles voisines, un service de ferry est disponible.

De même, certains ports vous proposeront des promenades en caïque, un pittoresque bateau traditionnel.

 

Jours fériés/dates importantes

  • 1er janvier : jour de l'An et Saint-Basile, Protochronia.
  • 6 janvier : Théophanie ou Épiphanie.
  • 14 mars : lundi pur, Kathara Deftera.
  • 25 mars : Fête nationale et Annonciation à la Mère de Dieu, Ethniki eorti, Evangelismos.
  • 29 avril : Vendredi saint, Megali Paraskevi.
  • 1er mai : dimanche de Pâques, Pascha. Fête du travail et/ou des fleurs, Protomayia.
  • 2 mai : lundi de Pâques ou lundi lumineux, Diakainismou.
  • 9 juin : Ascension, Analipsis.
  • 19 juin : Pentecôte, Pentikosti.
  • 20 juin : lundi de Pentecôte, Agiou Pnevmatos.
  • 6 août : Transfiguration du Sauveur, Metamorfosi Sotiros.
  • 15 août : Assomption de la Mère de Dieu, Koimisis Theotokou.
  • 27 août : Saint-Néo-Martyr Phanourios.
  • 28 octobre : fête nationale grecque qui commémore la résistance contre l'invasion italo-allemande.
  • 14 novembre : Saint-Constantin d'Hydra.
  • 17 novembre : anniversaire de la révolte de l'école Polytechnique à Athènes, contre le régime des colonels.
  • 25 décembre : Noël, Christougenna.
  • 26 décembre : Synaxe, Assemblée de la Mère de Dieu.

 

Évènements top 3

 

Mai : Fête des fleurs, à Rhodes. Les habitants se déguisent à la mode médiévale. Les fées, sorcières, chevaliers, jongleurs, magiciens défilent dans la ville décorée de roses.

Juin : Mi-juin, pendant une dizaine de jours, vous avez la possibilité de prendre part au Lindos Rock Festival, un évènement incontournable de l'île pour les fêtards et les fans de musique rock. Des artistes renommés participent à ce festival, qui prend place dans quelques lieux sublimes de la ville, tel l'amphithéâtre.

Septembre : La ville de Rhodes propose L'été de Rhodes, un festival qui célèbre les arts. Dans toute la ville, de nombreuses manifestations culturelles sont organisées, permettant de découvrir le folklore local, les traditions et les coutumes insulaires de Rhodes.

 

Le représentant local Ôvoyages est à votre disposition pour organiser avec vous un programme de découverte de toutes les richesses de l'île de Rhodes. Faites-lui part de vos envies, il se fera un plaisir de vous aider. Ôvoyages vous souhaite d'inoubliables vacances sur l'île de Rhodes !