Tenerife, en quelques mots

Vidéo de Tenerife

Au large des côtes marocaines, dans l'océan Atlantique, Tenerife, la plus grande des 7 îles de l'archipel canarien, offre tout ce dont vous pourriez rêver pour vos vacances : une météo idéale toute l'année, des plages sublimes, une nature à l'état brut, de nombreux sentiers de randonnée, des villes et villages de charme. Tous ces trésors et l'offre pléthorique d'activités placent ce petit bout de terre dans le peloton de tête des destinations les plus prisées d'Europe.

Vous rêvez d'aller à la rencontre de baleines et de dauphins, vous baigner en toute saison dans des eaux chaudes et cristallines, ou contempler le troisième plus haut volcan du monde ? Tenerife est la destination de vos prochaines vacances !

Les amateurs de farniente et de soleil découvriront ses côtes sauvages bordées de plages au sable fin. Les sportifs s'adonneront à la voile, ski nautique, plongée, pêche au gros, ou encore au golf… Les amoureux de la nature se perdront avec bonheur dans les parcs naturels, à la découverte d'une faune et d'une flore exceptionnelles. 

 

Quand Partir ?

Grâce à son climat subtropical, Tenerife est une destination qui séduit les vacanciers, ravis de pouvoir profiter tout au long de l'année de ses plages ensoleillées et de ses nombreux sentiers de randonnée. Hiver comme été, la météo dans l'île est si clémente qu'on parle de "printemps éternel".

De juillet à octobre, les températures varient entre 21 °C et 29 °C, idéales pour jouir en toute quiétude des plages de sable fin, de la mer et du soleil. Si vous préférez partir dans des périodes plus calmes, il est conseillé de prévoir un séjour en mai, juin ou septembre. Les surfeurs s'y rendront de préférence entre décembre et mars, période où ils pourront profiter des plus belles vagues. Les randonneurs pourront découvrir les somptueux paysages volcaniques de l'île toute l'année, même si l'hiver, des chutes de neige peuvent barrer l'accès au Teide, le fameux volcan de Tenerife. Quelques rares précipitations se concentrent surtout en décembre.

Pourquoi Partir ?


Des plages paradisiaques

À Tenerife, les côtes bordées par l'Atlantique ont comme un petit air de paradis. Et il y en a pour tous les goûts et pour toutes les envies : des plages de sable blanc ou doré, des plages de sable noir, des plages de sable rouge, baignées par des eaux turquoise… Vous aurez la possibilité de choisir des plages offrant de nombreux services – parfaites pour des vacances décontractées en famille ou entre amis –, ou des plages plus sauvages, coupées du monde – si vous privilégiez la tranquillité.

 

Un rendez-vous avec une nature grandiose

La nature est reine à Tenerife. L'île compte nombre de splendeurs naturelles, à commencer par le Teide, l'un des plus hauts volcans du monde, ou le massif montagneux de Teno, à la biodiversité incroyable. En vous promenant dans le parc rural d'Anaga, vous pourrez observer la laurisylve, une forêt primitive qu'on ne trouve plus aujourd'hui que dans de rares endroits au monde. Au sud-ouest de l'île, vous aurez rendez-vous avec les dauphins et les baleines. Plus de 26 espèces de cétacés fréquentent régulièrement les eaux de Tenerife.

 

De nombreuses activités

À Tenerife, les activités ne manquent pas. En solo, famille, couple ou entre amis, vous profiterez à fond de tous les loisirs et balades possibles. Avec ses magnifiques parcs naturels et ses 4 000 km de sentiers, les randonneurs seront particulièrement choyés. Les panoramas sont à couper le souffle. Baignade, sports nautiques, parcs aquatiques… occuperont également vos journées. Les amateurs de plaisirs aquatiques vivront des moments mémorables au Siam Park, l'un des plus grands parcs aquatiques au monde, ou au Lago Martiánez, un ensemble conçu par César Manrique.

 

L’observation des étoiles

Les Canaries offrent un poste d’observation des étoiles inégalé en Europe. Un ciel limpide, exempt de pollution lumineuse, en fait une destination exceptionnelle pour tous celles  et ceux qui veulent observer les constellations. L’archipel est d’ailleurs  protégé par la Loi sur la qualité astronomique des observatoires de l'IAC (Institut d'Astrophysique des Canaries). A Tenerife, vous pourrez vous rendre sur la montagne de Guajara, l’un des trois plus hauts sommets de l’île, à las Cañadas del Teide ou encore au belvédère d’El Palmar, dans le nord-est de l’île, du côté de Buenavista del Norte.

 

En bref

 

La gastronomie

À l'instar de ses autres modes d'expression, la gastronomie de Tenerife mêle traditions et modernité. Vous pourrez y goûter des spécialités ancestrales telles que le gofio, une farine de céréales grillées, les papas arrugadas, de petites pommes de terre ridées, et la fameuse sauce mojo, typique des îles Canaries, mais aussi déguster une cuisine moderne et créative, proposée par différents restaurants de l'île.

À Tenerife comme dans les autres îles de l'archipel, le poisson se retrouve très souvent au menu. Vous mangerez notamment de la vieille, cuisinée au court-bouillon et accompagnée de papas arrugadas, de la sardine, du bocinegro ou dorade. Le thon, qui prolifère dans les eaux de Tenerife, est servi grillé, frit ou en saumure. L'escaldón est un autre plat typique et authentique de l'île, mêlant bouillon de poisson et gofio. Le lapin, délicieusement cuisiné au salmorejo ou cuit à l'étouffée, est également très apprécié.

La nature dans l'île est généreuse, donnant de délicieux légumes et fruits, notamment des fruits tropicaux comme des bananes, papayes, mangues, ananas, goyaves… à savourer sans modération.

Le fromage tient une place de choix dans la gastronomie. Vous en trouverez une large variété au lait de vache ou de chèvre, aux saveurs surprenantes, comme ceux de la région de El Tanque, légèrement épicés. Essayez le fromage frit en entrée, servi avec de la sauce mojo, c'est un délice ! L'île propose aussi des vins d'appellation d'origine contrôlée comme le Valle de Güímar, le Tacoronte-Acentejo, le Valle de La Orotava, le Ycoden-Daute-Isora, le Abona, qui ajouteront une note typique à vos repas. N’oublions pas l’incontournable rhum miel, une boisson typique de l’archipel, servi (avec modération) en fin de repas. 

 

L'histoire

L'île de Tenerife aurait été fréquentée par les Phéniciens vers 1100 avant J.-C., mais ce sont les Guanches qui marquèrent durablement son histoire. Ce peuple, que l'on suppose originaire d'Afrique du Nord, se serait implanté dans l'archipel des Canaries 300 ans avant J.-C. et aurait régné sur ces territoires jusqu'à l'arrivée des Espagnols au 15e siècle. San Cristóbal de La Laguna devient alors la capitale de Tenerife. En 1822, elle est remplacée dans cette fonction par Santa Cruz.

Située sur la route entre l'Espagne et le Nouveau Monde, Tenerife est une escale stratégique et un centre de réapprovisionnement avant la traversée de l'Atlantique. De nombreuses cultures y sont implantées, comme celle de la canne à sucre. Elle subit pendant le 17e et le 18e siècle les attaques répétées des Anglais qui essaient de prendre le contrôle des îles Canaries.

C'est à la fin du 19e siècle que le tourisme commence à se développer dans l'île. Les riches Européens fuient l'hiver rigoureux du continent et s'installent à Puerto de La Cruz et à Santa Cruz. C'est le début d'une activité qui va devenir rapidement la principale source de revenus de l'île.

En 1936, Tenerife accueille le général Franco, qui y prépare son putsch. Si la guerre civile espagnole n'a pas atteint l'île, elle eut cependant de terribles conséquences sur son économie. A la fin de la période franquiste, en 1975, Tenerife acquiert davantage d'autonomie administrative. Depuis 1982, les îles Canaries sont une communauté autonome de l'Espagne.

 

La culture

Tenerife, à l’instar des autres îles de l’archipel, est fortement imprégnée par la culture hispanique.

Au 15e siècle, période à laquelle l’Espagne gagne officiellement la mainmise sur les Canaries, les arts, traditions et coutumes locales deviennent peu à peu ceux de l’Espagne continentale.

C’est notamment le cas en architecture, comme à San Cristóbal de La Laguna, inscrit au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco en 1999. Le tracé de l'ancienne capitale, exemple type de centre urbain colonial espagnol, a servi de modèle à de nombreuses cités latino-américaines pendant la colonisation. Vous vous attarderez devant ses bâtisses coloniales aux balcons en bois et patios verdoyants, et vous émerveillerez du mélange de styles du palais de Nava, de la sobriété de l'ancien palais épiscopal de Salazar, de l'église del Cristo ou de la cathédrale, de style néo-classique.

Les fêtes religieuses telles que la Semana Santa ou les Romerias en l’honneur des saints patrons sont célébrées ici avec autant de ferveur que dans la péninsule ibérique.

La traditionnelle pause espagnole de milieu de journée, qui permet d’échapper aux heures les plus chaudes, est aussi appliquée ici…

L'offre culturelle et artistique à Tenerife est généreuse. L'auditorium Adán Martín, à Santa Cruz, est l'un des grands centres de la vie culturelle sur l’île. Il propose une programmation internationale de qualité. Expositions, pièces de théâtre, spectacles, musées d'art ou d'histoire : il est facile de se cultiver à Tenerife.

Ne manquez pas l’évènement majeur et incontournable de l’île : le carnaval de Santa Cruz, qui se tient chaque année en février/mars et attire une foule de curieux. C'est le plus grand d'Europe et le deuxième au monde.

 

Les sports et loisirs

L'île de Tenerife est la destination parfaite pour tous ceux qui ont envie de vacances actives. Outre la baignade, vous pourrez vous adonner à différentes activités comme le ski nautique, le surf ou le kitesurf, notamment à El Médano, sur la côte sud de l'île. Vous pourrez aussi vous essayer à la plongée. De nombreux clubs proposent des sorties en mer et des baptêmes pour les débutants. Dans le Nord plus sauvage, les baies offrent des conditions idéales à la pratique du surf, ainsi que de la plongée.

Si vous êtes un randonneur dans l'âme, vous vous précipiterez à l'assaut des 4 000 km de sentiers sillonnant les parcs et réserves naturelles, dont le parc national du Teide, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, ou le massif d'Anaga, classé réserve de biosphère. De superbes paysages montagneux vous attendent, ainsi qu'une flore et une faune endémiques. Serin des Canaries, bergeronnette des ruisseaux ou encore mésange de Tenerife : les amateurs d’ornithologie pourront ainsi admirer quelques oiseaux typiques des îles Canaries.

Vous découvrirez l'île sous un angle inédit en la parcourant à vélo. Et si les défis ne vous effraient pas, vous pourrez vous attaquer au sentier menant au volcan Teide.

Vos vacances à Tenerife seront également l'occasion d'expérimenter de nouvelles sensations avec le parapente, une impressionnante façon d'admirer les trésors de l'île en prenant de la hauteur, ou l'escalade, très en vogue sur place. Des magasins spécialisés ou centres de location de VTT vous fourniront le matériel nécessaire et de précieux conseils pour découvrir les meilleurs chemins et formations rocheuses. Le golf, lui, se pratique sur de superbes greens. Essayez ceux de Costa Adeje, Las Americas ou Los Cristianos. 

Les lieux incontournables

 

Garachico

Garachico est un pittoresque petit port de pêche situé au nord de Tenerife, non loin de Puerto de La Cruz. Au 16e siècle, il était le principal port de l'île. Plusieurs catastrophes naturelles ont ébranlé cette commune, notamment lors des glissements de terrain de 1645. En 1706, une coulée de lave atteint le port, le rendant impropre à la navigation commerciale. Cette éruption a créé des piscines naturelles sur la côte, dans lesquelles vous pourrez vous baigner.

Garachico est aujourd'hui un centre touristique d'importance à Tenerife, avec de beaux monuments historiques. Il est très agréable de se promener dans ses charmantes rues pavées, bordées de demeures canariennes traditionnelles, aux balcons en bois. Visitez le château de San Miguel, ancienne forteresse militaire bâtie pour résister aux attaques des pirates. Vous y profiterez d'un superbe point de vue sur l'océan. Les églises de Santa Ana et de Nuestra Señora de Los Angeles ainsi que les couvents de San Francisco de Asis et de Santo Domingo se distinguent par leur architecture typique et leurs riches décorations artisanales. La plupart accueillent aujourd'hui des musées ou maison de la culture.

Les jolis parcs de Garachico vous permettront de faire une agréable pause fraîcheur.

Le 16 août, ne manquez pas la fête patronale de San Roque, datant du 17e siècle, qui anime la ville. Vous rejoindrez le cortège bigarré de charrettes et d'animaux emmenant le saint jusqu'à son ermitage, au son joyeux de fanfares et d'orchestres.

A proximité, profitez du confort du Quinta Park Suites, un hôtel quatre étoiles situé à Santa Ursula.

 

La Orotava

Avec un centre ancien classé "monument historique et artistique national", La Orotava est l'une des villes les plus visitées de Tenerife. Fondée par des colons espagnols au 16e siècle, cette cité située au nord de l'île conserve de nombreux monuments historiques ainsi que de superbes jardins, à l'exemple des jardins Victoria. Cet espace vert s'organise autour d'un mausolée en marbre, imaginé en 1882 par le Français Adolphe Coquet pour accueillir la sépulture du marquis de la Quinta Roja. Vous évoluerez dans un espace enchanteur, planté d'arbres, de fleurs et de fontaines, véritable cascade de fraîcheur dans la ville.

Allez voir aussi les Casas de Los Balcones, de superbes demeures à balcons construites en 1632 autour de patios, où sont régulièrement organisées des expositions d'artisanat. La Casa Lercaro est aussi très caractéristique de l'architecture canarienne. Elle est très appréciée par les visiteurs, qui viennent notamment pour son restaurant au décor unique.

La ville présente également de remarquables édifices religieux, comme l'église baroque de la Conception, construite au début du 16e siècle. On y fêta le 22 juin 1516 la proclamation de Charles Quint. Partiellement détruite lors des tremblements de terre causés par l'éruption du volcan de Güímar, elle fut reconstruite au 18e siècle. Vous y admirerez de superbes retables, une importante collection de peintures, des pièces d'orfèvrerie.

Ne manquez pas en mai la fête du Corpus Christi. À cette occasion, d'immenses tapis confectionnés à base de fleurs, de bruyère et de sable volcanique sont disposés par les habitants dans les rues de la ville pour accueillir les processions religieuses.

 

Icod de Los Vinos

Icod de Los Vinos est une petite ville située dans une superbe vallée au nord de l'île, entre Garachico et Puerto de La Cruz. Elle a été construite au début du 16e siècle. Son économie est basée sur la culture de la banane et de la vigne, qui lui a d'ailleurs donné son nom. Plusieurs vins d'appellation d'origine, comme le Ycoden-Daute-Isora, y sont produits. Fin novembre, lors de la fête de Saint-André, les caves ouvrent leurs portes. Les amateurs ont également la possibilité de goûter aux nouvelles récoltes et productions locales dans les bodegas de la Plaza de la Constitución. C'est aussi l'occasion d'assister à une tradition étonnante, la course de planches, qui consiste à dévaler les rues escarpées de la ville assis sur des planches en bois graissées.

Icod de Los Vinos est connue aussi pour son incroyable dragonnier millénaire, symbole de la ville. Vous pourrez admirer cet arbre dans le parc du Dragonnier ou depuis le centre-ville.

Ses édifices religieux du 15e et 16e siècle, tels que les églises Matriz de San Marcos Evangelista, de San Agustin ou de San Francisco, retiendront indéniablement votre attention.

Cette localité compte une autre attraction de taille, la grotte du Vent, un tunnel volcanique de 18 km, l'un des plus grands du monde. Les courants d'air qui la traversent lui ont donné son nom poétique. Les passionnés de volcanologie pourront évoluer dans un labyrinthe de passages souterrains, créés lors de l'éruption du Pico Viejo il y a 27 000 ans. Ils admireront sur trois niveaux de passage différents d'anciens lacs et cascades de lave, des stalactites…

 

Les falaises de Los Gigantes

Étape incontournable de votre séjour à Tenerife, les falaises de basalte de Los Gigantes sont à voir sur la côte ouest de l'île. Ces incroyables géants, autrefois vénérés par les Guanches qui les appelaient "mur de l'enfer", plongent à pic dans l'océan Atlantique sur une hauteur de 300 à 600 m. Cette merveille de la nature vous éblouira par son aspect sauvage et indompté. Vous pourrez profiter d'un joli point de vue depuis la plage… ou jouir du spectacle à bord d'un bateau, en partant de Puerto de Santiago ou de Puerto Colón.

Mais ce site est fameux aussi pour la beauté de ses fonds marins, qui en fait un grand spot de plongée, et pour être une zone d'observation des dauphins et baleines. Pour approcher ces cétacés, vous pourrez louer des kayaks au port de plaisance Marina de Los Gigantes ou embarquer à bord de bateaux qui vous conduiront au plus près.

Le quartier de la Marina de Los Gigantes offre de multiples distractions et animations la nuit. Ses nombreux restaurants et ses bars accueillent les vacanciers qui veulent goûter aux plaisirs de la cuisine locale ou internationale, ou encore siroter un cocktail.

Los Gigantes sont également le point de départ d'une grande route de montagne plébiscitée par les cyclistes les plus téméraires. Cet itinéraire, qui passe par le village de Santiago del Teide puis par le hameau de Masca pour rejoindre le massif du Teno, vous fera découvrir des paysages somptueux de gorges profondes et de précipices vertigineux.

A deux pas de la plage de la Arena, l’hôtel Barcelo Varadero vous offre des possibilités de logement tout confort à proximité des Gigantes.

 

San Cristóbal de La Laguna

San Cristóbal de La Laguna, au nord-est, vous fera faire une plongée dans l'histoire de Tenerife. Fondée peu de temps après l'annexion de l'île à la couronne de Castille au 15e siècle, elle en devint la capitale. Ce centre politique, culturel et intellectuel était connu pour ses grandes traditions universitaires. Il a accueilli notamment l'université de San Fernando, qui fut longtemps la seule et unique faculté de l'île.

Autre fait majeur, le quadrillage de son centre urbain a servi de modèle lors de la construction de nombreuses villes en Amérique par les colons espagnols. Classée au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco, San Cristóbal de La Laguna possède un héritage architectural colonial et historique de premier ordre. Parmi les monuments les plus importants, vous trouverez l'église de la Concepción, autour de laquelle la ville s'érigea. Ce "monument historique et artistique" présente d'intéressants éléments gothiques, mudéjars et plateresques. Vous pourrez visiter d'autres édifices religieux remarquables, comme la cathédrale, mélange de styles néo-gothique et néo-classique, l'église del Cristo de La Laguna, l'ermitage de San Miguel ou le couvent de Santa Catalina de Siena, érigé en 1611, aux intérieurs richement décorés.

Vous remarquerez, lors de votre promenade dans cette ville à l'atmosphère enchanteresse, de belles demeures seigneuriales, à l'exemple du palais de Salazar et sa superbe façade de style baroque, datant du 17e siècle, autrefois siège de l'évêché de Tenerife. La Casa del Corregidor, qui accueille aujourd'hui la mairie, présente un joli portail en pierres rouges, caractéristique du style plateresque. Faites aussi un détour par le palais de Lercaro, qui abrite désormais le musée d'histoire.

 

Las Cañadas del Teide

Le parc national de Las Cañadas del Teide est le paradis des randonneurs et des passionnés de volcanisme. Il abrite en effet le volcan Teide, qui s'élève à 3 718 m d'altitude. C'est le point culminant de l'archipel mais aussi d'Espagne. Son cratère fait 48 km de circonférence. Vous pourrez y accéder de plusieurs façons. Le moyen le plus simple reste le téléphérique, mais il vous faudra au préalable demander une autorisation spéciale pour pouvoir vous approcher du volcan. Vous pourrez sinon vous rendre au sommet grâce à des visites guidées qui vous apporteront toutes les informations nécessaires. Comptez 6 heures de marche pour cette randonnée qui demande une bonne condition physique. Un panorama somptueux sur tout l'archipel récompensera vos efforts.

À l'intérieur du parc, vous trouverez les Cañadas del Teide, un des lieux les plus enchanteurs de l'île. Cette plateforme naturelle située à 2 700 m au-dessus du niveau de la mer est un point d'observation extraordinaire des étoiles, lorsque le ciel est bien dégagé. À l'instar du Roque de Los Muchachos à La Palma, les Cañadas del Teide ont été reconnues destination touristique Starlight pour les qualités astronomiques de son ciel. Si vous choisissez de vous rendre à Tenerife en août, vous aurez peut-être la chance de vous retrouver sous une pluie d'étoiles filantes. Aux premières heures de la soirée, vous pourrez observer la constellation de la Lyre et apercevoir Véga, son étoile la plus brillante, et à côté, la constellation du Cygne.

 

Le Siam Park

Tenerife est décidément la destination parfaite pour vos vacances ! Outre ses paysages exceptionnels, ses villes au riche patrimoine historique, son offre pléthorique d'activités, elle possède le plus grand parc aquatique d'Europe : le Siam Park, ouvert en 2008. C'est à Adeje, au sud de l'île, que vous pourrez profiter de cet espace de 185 km2, aux décors inspirés des temples thaïlandais et à la végétation luxuriante.

Envie de vous relaxer, de vous amuser ou même de sensations fortes ? Laissez-vous tenter par les multiples jeux aquatiques et toboggans et les nombreuses attractions à sensation proposées au Siam Park. Les amateurs de frissons adoreront la Tower of Power, son toboggan en descente rapide à la verticale et son tunnel qui traverse un aquarium de requins, ou le Singha, des montagnes russes aquatiques aux eaux ultrarapides. Avec ses quatre toboggans qui s'entrelacent, dont deux à vitesse très rapide, le Jungle Snake fera monter votre taux d'adrénaline. Le Mekong Rapids vous donnera la sensation de faire du rafting dans un décor digne d'un film d'Indiana Jones. Pour une promenade relax au soleil sur des bouées évoluant tranquillement sur une rivière artificielle, vous choisirez plutôt le Mai Thaï River. Les tout-petits ne sont pas oubliés au Siam Park : le Sawasdee est une zone aquatique qui leur est réservée. Les enfants évolueront dans un décor de ponts suspendus, de cascades, de piscines et de toboggans à Lost City ou Maha Chakri Sirindhorn, une forteresse aquatique aux allures de monde imaginaire de Peter Pan. Un espace est également prévu pour les bébés.

Non loin de ce site familial, vous avez à votre disposition plusieurs hôtels tels que le Royal Park Albatros ou le Grand Muthu.

 

Le parc naturel de la Corona Forestal

Au centre de l'île, le parc naturel de la Corona Forestal est, avec ses 46 613 ha, le plus grand espace naturel des îles Canaries. Ce parc régional, le poumon vert de Tenerife, est constitué d'une forêt de pins des Canaries et d'une végétation de haute montagne qui s'étend autour du parc national du Teide. Vous pourrez y découvrir une flore et une faune exceptionnelles, dont plusieurs espèces en voie de disparition, qui sont protégées par une législation nationale et des accords internationaux. Parmi les animaux ayant élu domicile dans cette vaste zone forestière, vous pourrez observer de nombreux pigeons des Canaries ainsi que le pic épeiche, le pinson bleu du Teide, la colombe rabiche, l'épervier et de nombreux reptiles.

Le parc s'étend du nord au sud de l'île, emmenant le promeneur sur des sentiers qui traversent des paysages extraordinaires composés de montagnes, de crêtes, de précipices et de vallées. Mais c'est sans conteste le sentier qui débute dans le petit village de Vilaflor qui crée la surprise chez les marcheurs. Ce parcours qui sillonne la pinède canarienne en passant par des chemins pavés datant de plusieurs siècles vous conduira dans des paysages lunaires de rochers érodés aux formes coniques. Vous aurez l'impression d'être sur une autre planète ! Vous pourrez profiter depuis ce site d'un sublime point de vue sur le bord sud de Las Cañadas del Teide et sur le versant sud de l'île.

 

Le Loro Parque

Si vous voulez voir plein d'animaux, direction le Loro Parque, le parc des perroquets, paradis des familles en villégiature à Tenerife. Il s'agit du parc animalier le plus connu et fréquenté de l'archipel des Canaries, créé en 1972 près de Puerto de La Cruz. Dans un espace de près de 135 000 m2, les enfants et les adultes pourront observer dans d'immenses aquariums des animaux marins comme des requins, raies manta, dauphins, pingouins, otaries… Vous découvrirez aussi des perroquets de toutes sortes, des gorilles, chimpanzés, tigres, chauves-souris, fourmiliers, paresseux… vivant dans des espaces soigneusement reconstitués.

Pendant les différentes exhibitions, les animaux vous feront vivre des moments palpitants. Découvrez notamment le Planet Penguin, un iceberg qui abrite près de 200 pingouins, l'Aquaviva, une attraction colorée où vous pourrez admirer le fascinant ballet des méduses, ou encore l'Orca Ocean, où des orques majestueuses assurent le spectacle. Le Katandra Treetops est une nouveauté qui plaira aux amis des oiseaux. Cette attraction propose ainsi une escapade dans la jungle australienne à travers un réseau de ponts suspendus dans les arbres, à partir desquels vous pourrez observer différents oiseaux exotiques et leur donner à manger.

Si le Loro Parque est réputé pour ses animaux, il est connu également pour son extraordinaire collection d'orchidées, pas moins de 200 espèces qui enivreront vos sens sur un parcours enchanteur. Les visiteurs qui rêvent d'Asie pourront en profiter pour arpenter le Pueblo Thai, une réplique d'un village thaïlandais typique.

 

Puerto de La Cruz

Puerto de La Cruz, située sur la côte nord de l'île, est l'une des principales stations balnéaires de Tenerife. Cet ancien port de la ville de La Orotava a vu son importance s'accroître après que l'éruption volcanique de 1706 a enseveli une partie de Garachico, alors le principal port de Tenerife. C'est à la fin du 19e siècle que le tourisme se développe sur ce littoral de sable volcanique. Le front de mer et le quartier de la Plaza del Charco sont de nos jours particulièrement animés : vous y trouverez de nombreux restaurants, boutiques et bars.

La ville possède un patrimoine historique important, à l'instar du château de San Felipe, un ancien fort militaire du 17e siècle, l'église Nuestra Señora de la Peña, qui abrite la croix qui a valu son nom à la ville, ou encore l'ermitage de San Telmo, patron des marins.

Profitez également de votre passage à Puerto de La Cruz pour vous détendre en bord de mer au Lago Martiánez. Ce vaste complexe aquatique, pourvu d'un lac artificiel d'eau de mer, de cascades, piscines, jardins paysagers, a été imaginé par le célèbre César Manrique, originaire de Lanzarote.

Autre grand rendez-vous à ne pas rater, son célèbre carnaval en février. De nombreux événements rythment ces festivités, comme l'élection de la reine du carnaval et les spectacles, bals et défilés en tout genre qui l'accompagnent.

 

Les lieux insolites

 

La plage de La Tejita

Les plages de Tenerife sont innombrables et toutes différentes. Sable noir, blanc, doré ou rouge… rares sont les destinations vous offrant une telle diversité de plages où vous prélasser. Parmi les plus beaux sites, Ôvoyages vous conseille la plage de La Tejita, située dans la partie sud de l'île, près de la réserve naturelle de la Montaña Roja. Vous pourrez d'ailleurs profiter depuis cette plage d'un point de vue unique sur cette montagne, un fabuleux cône volcanique aux tons rouges et roses. Si vous avez des envies de nature et de tranquillité, cette longue plage de sable blanc d'un kilomètre, située à l'écart de la foule et des zones urbaines, est faite pour vous. Ses eaux calmes feront le bonheur des baigneurs. Elle est également appréciée par les adeptes de sports nautiques, notamment les surfeurs, windsurfeurs et kitesurfeurs, en raison de ses belles vagues et du vent constant. La Montaña Roja forme une jolie crique, réservée aux nudistes. Plusieurs hôtels situés à proximité, comme le Grand Muthu Golf Plaza ou le Royal Park Albatros, vous permettront de jouir plus longtemps de cette plage sauvage et paradisiaque.

La plage de La Tejita est reliée à la plage voisine de El Médano par l'espace naturel protégé de la Montaña Roja. Cette dernière est aussi très fréquentée par les familles, qui profitent de ses eaux peu profondes et des différents services proposés. Il est possible d'y louer des parasols et des hamacs. Plusieurs boutiques, notamment au port de El Médano, vous fourniront le matériel de location nécessaire pour pratiquer vos sports aquatiques préférés.

 

Barranco de Masca

C'est au nord-ouest de l'île, dans la commune de Buenavista del Norte, que vous pourrez partir à la découverte des gorges de Masca, situées dans l'une des zones les plus anciennes des Canaries. Les amateurs de randonnée découvriront avec la descente du Barranco de Masca l'un des parcours les plus spectaculaires de tout l'archipel, qui les emmènera le long de ravins profonds et escarpés. Le dernier tronçon est particulièrement impressionnant, avec des falaises verticales plongeant à pic vers un embarcadère. Ce trekking fascinant de 4 km, qui accuse un dénivelé de 580 m, prend place au cœur de paysages naturels saisissants de beauté. Il débute à Masca, un pittoresque village accroché à la falaise, qui a été construit dans la partie supérieure du canyon, entre les rochers d'Abache, La Fortaleza et le Roque Tarucho. Si vous êtes un randonneur intrépide, rendez-vous dans le quartier de La Piedra, point de départ de votre marche. Pendant la traversée du village, vous prendrez le temps d'admirer quelques beaux exemples d'architecture traditionnelle des Canaries, à l'instar de la Nuestra Señora de la Concepción, une église construite au 18e siècle, située sur une jolie place plantée de lauriers.

La descente du ravin dure environ 3 heures, en fonction de votre condition physique. Vous déboucherez dans une charmante crique aux eaux claires, où une baignade rafraîchissante vous récompensera de vos efforts physiques. Depuis cette plage, vous jouirez en outre d'un superbe point de vue sur les falaises des Gigantes.

 

Taganana

Taganana est un hameau situé au nord de l'île, dans le parc rural d'Anaga, un territoire de falaises et de forêt primitive. Enfermée dans une vallée escarpée et difficile d'accès, cette agglomération a longtemps été isolée, permettant à un mode de vie traditionnel de perdurer. Cette région est connue pour son vin, notamment son rosé. C'est dans un écrin de verdure, face à l'océan, que vous découvrirez les petites maisons blanches de Taganana. Elle a été l'une des premières colonies fondées par les conquistadores. Visitez l'ermitage de Santa Catalina, ou encore l'une des plus anciennes églises de l'île, celle de Nuestra Señora de Las Nieves, qui se trouve sur une petite place ombragée, ornée de lauriers des Indes.

Les deux routes qui mènent au hameau vous feront traverser des paysages typiques, que ce soit celle qui monte à El Bailadero depuis San Andrés, un village situé à 7 km de Santa Cruz, ou celle qui part de la ville de La Laguna en empruntant un chemin sinueux qui traverse la superbe forêt de Las Mercedes.

Les randonneurs trouveront dans la campagne environnante un ensemble de sentiers qui les feront passer par des forêts de lauriers et leur permettront d'admirer des plages sauvages et les rochers spectaculaires du massif d'Anaga. Le sentier des Sens est accessible aux personnes à mobilité réduite. Il propose une balade en interaction avec la nature, dans la laurisylve, en faisant découvrir ses différentes textures, couleurs, parfums… Le sentier circulaire de Chamorga, ou sentier "balcon", offrira aux plus sportifs une vue imprenable depuis les rochers d'Anaga.

 

Punta de Teno

Pour admirer des panoramas à couper le souffle, vous vous rendrez à Punta de Teno, la pointe la plus à l'ouest de l'île. Vous accéderez à ce lieu exceptionnel et au phare qui marque son territoire par une route côtière sinueuse, bordée de falaises, en partant de la ville de Buenavista del Norte. Depuis le phare, vous aurez une vue extraordinaire sur les célèbres Gigantes, ces falaises qui se jettent d'une hauteur de 600 m dans l'océan Atlantique.

La Punta de Teno se trouve dans le parc rural de Teno qui, avec ses 8 000 ha, est l'une des plus grandes zones naturelles, l'une des plus anciennes, mais aussi l'une des moins urbanisées de Tenerife. Elle abrite une grande population d'oiseaux, comme le balbuzard pêcheur, le faucon de Barbarie, le pigeon des lauriers ou l'aigle pêcheur. La richesse de son avifaune et la présence d'autres espèces animales comme le lézard moucheté, découvert récemment, ont poussé l'Union européenne à faire du parc de Teno une zone protégée. La flore y est également exceptionnelle. Le parc possède de vastes espaces de laurisylve touffue, concentrée sur le Monte del Agua ou le Baracan. Le refuge de Bolico vous accueillera si vous avez envie de passer un peu de temps sur les sommets. Vous y trouverez des productions agricoles issues de ces terres, comme le safran, le vin, le miel, la pomme de terre, le fromage, ainsi que de nombreux fruits. Vous pourrez également profiter ici de la « Playa de Teno », une charmante petite plage de sable noir longue d’une trentaine de mètres depuis laquelle vous aurez un point de vue exceptionnel sur les falaises des Gigantes.

 

Les paysages lunaires de Vilaflor

N'oubliez pas votre appareil photo lorsque vous déciderez d'aller du côté de Vilaflor de Chasna, le plus haut village de Tenerife, perché à 1 500 m d'altitude, au centre de l'île. Sur le parcours, d'incroyables paysages lunaires vous attendent ! C'est au cœur du parc national du Teide que vous trouverez le sentier qui vous conduira à travers des décors tout droit sortis d'un film de science-fiction. Le point de départ de ce trekking spectaculaire sera le Parador de Cañada Blanca. Il demande une bonne condition physique et de l'endurance, puisque vous devrez marcher sur près de 18 km, à des altitudes de 1 400 à 2 400 m. Vous emprunterez donc le chemin de Chasna ou GR-131, l'un des plus anciens de l'île, autrefois la route principale qui permettait de relier le nord au sud. Lors de cette marche vers la lune, vous contemplerez plusieurs sites exceptionnels comme le cirque deLas Cañadas, qui s'étend au pied du Teide et du Pico Viejo, et traverserez les paysages volcaniques aux formes étranges, plantés de quelques rares buissons, de la Degollada de Guajara. La descente vers Vilaflor de Chasna, construit sur les flancs du cirque de Las Cañadas, se fera à l'ombre des pins canariens. Ce village est dominé par le mont Sombrerito, haut de 2 500 m. Vous vous accorderez une pause au café du village avant de poursuivre votre route vers les sommets. Vous pourrez acheter au passage des produits locaux : fruits, légumes, pommes de terre, vin, issus des cultures environnantes.

 

La forêt de Las Mercedes

Au nord de Tenerife se trouve la forêt de Las Mercedes, plus connue sous le nom poétique de "forêt enchantée". Des sentiers de randonnée vous plongeront au cœur de l'un des espaces de laurisylve les mieux conservés de l'île, un type de forêt subtropicale humide dont il ne subsiste que quelques zones aux Canaries, aux Açores, à Madère. Cette forêt, reconnue réserve naturelle intégrale, abonde en lauriers géants, tilleuls, arbousiers, lierres, hêtres communs… Son sous-bois est également très riche en fougères. Au printemps, vous vous émerveillerez de la délicatesse des violettes d'Anaga, une autre fleur endémique de l'île. Cette forêt est également peuplée de plusieurs espèces d'oiseaux. Le sentier traversant la forêt de Las Mercedes relie La Ensillada à Cabeza del Tejo. Il s'agit d'un des trekkings les plus connus du parc rural d'Anaga, ou plus exactement de la réserve naturelle intégrale de El Pijaral, nommée ainsi en raison d'une fougère de couleur vert foncé que l'on trouve sur ce territoire.

Se promener pendant 2 à 3 heures dans la forêt de Las Mercedes ou la réserve El Pijaral est une expérience inoubliable. Cette balade ne présente pas de difficultés particulières et peut être réalisée en famille. La première partie du sentier de la forêt enchantée, qui va de La Ensillada au Mirador del Tejo, sillonne entre des tunnels formés par l'abondante végétation. La brume ambiante apporte une touche féerique au tableau. Près du piton volcanique du Roque Chinobre, vous pourrez profiter d'un splendide point de vue sur toute la zone.

Les itinéraires conseillés

 

Observation des dauphins et des baleines

Vous avez toujours souhaité côtoyer des baleines ? Prenez le large dans le sud-ouest de Tenerife, pour un voyage inoubliable ! L'île est en effet réputée pour être l'un des sanctuaires de ces magnifiques animaux marins. Avec des températures idéales et des eaux poissonneuses, cette zone marine attire de nombreuses espèces comme la baleine bleue, la baleine pilote, le cachalot ou le dauphin, entre autres. Certains mammifères marins ne sont pas présents toute l'année, mais vous croiserez certainement la baleine pilote tropicale et le grand dauphin, deux espèces résidentes.

Vous embarquerez à Puerto Colón, Puerto de Los Cristianos ou Puerto de Los Gigantes à bord d'un bateau qui vous emmènera sur le site. Que ce soit dans une embarcation de grande capacité pour un tour de 5 heures, une de taille moyenne pour un tour de 2 ou 3 heures, ou un petit bateau rapide pour une sortie d'une heure, la découverte de ces animaux sera synonyme d'émerveillement et d'émotion.

 

De El Portillo au Teide : à la découverte du volcan

Partez à la découverte des Cañadas del Teide, au centre de l’île, le temps d'une randonnée exceptionnelle au cœur de paysages volcaniques stupéfiants ! Votre randonnée débutera au centre pour visiteurs, à El Portillo. La solution la plus rapide et la moins fatigante pour accéder au Teide consiste à prendre le téléphérique. La station inférieure est située à 2 356 m. Le téléphérique vous mènera tout en haut, à 3 555 m d'altitude. De là, vous aurez le choix entre différents itinéraires : le premier est celui du cratère du Teide, pour une vue imprenable sur l'île, l'océan et, au loin, d'autres îles des Canaries. L'accès au pic est réglementé, il faut un permis pour vous promener dans cette zone. Le deuxième itinéraire vous emmènera au Mirador de La Fortaleza, d'où vous pourrez observer le versant nord de Tenerife. Enfin, l'itinéraire Mirador Pico Viejo vous permettra d'admirer la configuration et les impressionnantes parois rocheuses de la grande caldeira des Cañadas del Teide.

 

Randonnée dans le ravin de Masca

Non loin de La Orotava, les gorges de Masca, dans le nord de l’île, offrent l'une des plus belles et impressionnantes randonnées de l'archipel des Canaries. Ce trekking vous fera franchir des ravins vertigineux, longer des falaises abruptes plongeant dans la mer. Pour cette marche à travers le Barranco de Masca, vous prendrez un sentier qui part de Masca, un village situé dans le parc rural de Teno. Petit pont en bois, barrage, cours d'eau baliseront votre parcours. Comptez 3 heures de marche au cœur de paysages extraordinaires, aux pierres polies par l'érosion, pour atteindre la partie inférieure des gorges.

C'est une balade sportive qui vous attend dans ce canyon, dont on raconte qu'il aurait été un repaire de pirates. Au bout du chemin, vous arriverez dans une crique aux eaux cristallines pour une baignade bien méritée. La vue renversante sur les fameux géants de l'île, les falaises de Los Gigantes, vous fera oublier les efforts physiques et la fatigue.

 

Guide pratique

 

Infos pratiques

Pour un voyage à Tenerife, vous devez avoir un passeport ou une carte nationale d'identité en cours de validité. Les enfants doivent posséder leurs propres papiers d'identité. Il n'est pas nécessaire d'avoir un visa pour visiter cette île appartenant à l'Espagne.

Vous devrez retarder votre montre d'une heure en arrivant, l'archipel se trouvant dans un autre fuseau horaire.

Les boutiques sont généralement ouvertes de 10h à 22h et les supermarchés de 9h à 22h. Les restaurants, quant à eux, servent de 13h à 16h et de 18h à 23h.

Les Canaries sont en zone euro. Vous trouverez facilement des distributeurs automatiques dans les centres urbains de l'île.

Aucun vaccin n'est obligatoire pour votre séjour dans l'archipel des Canaries. Ôvoyages vous recommande néanmoins d'être vacciné contre le tétanos.

Il est judicieux de prévoir une petite trousse de secours, en particulier si vous êtes un adepte de la randonnée.

Si vous prenez des traitements prescrits par un médecin, pensez à prendre les ordonnances ; la douane peut les demander. Le soleil étant généreux sous les latitudes canariennes, chapeau et crèmes solaires adaptées à votre type de peau sont également requis. Pensez aussi à la lotion anti-moustique.

L'eau du robinet est potable à Tenerife.

Il n'est pas nécessaire d'avoir des adaptateurs électriques. Les prises sont les mêmes que sur le reste du continent européen, c'est-à-dire à deux broches.

 

Que mettre dans sa valise

Le printemps éternel qui règne dans l'archipel des Canaries vous promet de douces journées en toute saison. Il faut donc prévoir, en plus des indispensables maillots de bain et serviette de plage, des vêtements en coton et en lin, des matières idéales sous ces latitudes, voire un gilet et un foulard pour les soirées plus fraîches. Un pull, de bonnes chaussures de marche, et éventuellement des bâtons, des lunettes de soleil, chapeau, gourde d'eau constituent le matériel de base du bon randonneur. Vous pourrez aussi mettre dans votre valise une paire de jumelles pour observer les nombreux oiseaux qui peuplent l'île.

N'oubliez pas votre appareil photo et des cartes mémoire supplémentaires pour capter toute la beauté des paysages. Les amateurs de snorkeling penseront à prendre masque, tuba et palmes pour les excursions aquatiques le long des côtes de Tenerife. Si vous ne parlez pas espagnol, prenez un petit dictionnaire ou manuel de conversation, il vous sera certainement d'une grande utilité.

 

Conseils

Ôvoyages vous propose quelques informations pratiques pour préparer au mieux votre voyage vers la merveilleuse île de Tenerife.

Les Canariens sont extrêmement cordiaux et hospitaliers ; ils se feront un plaisir de vous aider si nécessaire.

Lors de vos sorties, vérifiez toujours les prix. La TVA n'est pas toujours indiquée dans les menus des restaurants ou dans les bars, ce qui peut réserver des surprises au moment de l'addition. Il est de bon ton de laisser un pourboire, 10 % environ de la note.

Le coût de la vie à Tenerife est généralement moins élevé que dans l'Hexagone. Vous pourrez profiter des prix attractifs affichés dans les magasins et rapporter de nombreux souvenirs dans vos valises. Comme ailleurs en Espagne, on ne marchande généralement pas les prix aux Canaries, à part dans certains marchés locaux.

Respectez les règles vestimentaires lorsque vous visitez des édifices religieux. Les femmes devront se couvrir les épaules et les hommes préféreront le pantalon au short.

Si vous souhaitez faire le tour de l'île en voiture, pensez à emporter votre permis de conduire. Il est important de respecter les limitations de vitesse : la police canarienne est assez pointilleuse ! Vous pourrez également vous déplacer en guagua, lebus de Tenerife.

Et si vous voulez visiter des îles de l'archipel, sachez que des ferries effectuent des liaisons quotidiennes entre elles.

Si vous souhaitez vous essayer aux sports extrêmes, il peut être judicieux de souscrire une assurance spécifique pour couvrir ce type de risque,  et éviter les mauvaises surprises en cas de pépin.

Le représentant local Ôvoyages est à votre disposition pour organiser avec vous un programme de découverte de toutes les richesses de l'île. Faites-lui part de vos envies, il se fera un plaisir d'y répondre.

 

Jours fériés/dates importantes

  • 6 janvier : Épiphanie. Spectacle féerique des rois mages Melchior, Gaspard et Balthazar arrivant dans les villes, chargés de cadeaux pour les enfants.
  • Fin février - début mars : carnaval, à Santa Cruz de Tenerife et à Puerto de La Cruz. De nombreux défilés costumés et chars décorés animent la ville.
  • Mars : la Foire culinaire canarienne se tient mi-mars à Los Cristianos, durant une semaine. Des produits traditionnels venant de tout l'archipel sont proposés à la dégustation.
  • Avril : fête patronale ou romerias de San Marcos. Le pèlerinage de Tegueste en l’honneur de San Marcos témoigne du folklore et des traditions de l’île.
  • 1er mai : fête du Travail.
  • 3 mai : fête constitutive de la ville, procession de la Cruz de Plata, la croix d’argent, la patronne de Puerto de la Cruz, au milieu des pétards et feux d’artifices.
  • 30 mai : fête des îles Canaries.
  • Mai : fête du Corpus Christi ou Fête-Dieu à La Orotava. Processions religieuses sur d'immenses tapis de fleurs, bruyère et sable volcanique disposés dans les rues.
  • Début juillet : fête patronale de San Benito à La Laguna, animée par les rondes ou romerías de San Benito.
  • Juillet : fête de la Vierge du Carmen, patronne des pêcheurs, à Puerto de la Cruz.
  • 25 juillet : anniversaire de la bataille de l'amiral Nelson.
  • 15 août : fête de Notre-Dame de la Candelaria, patronne des Canaries.
  • 16 août : fête patronale de San Roque, à Garachico.
  • Septembre : la Fiesta del Santísimo Cristo se déroule pendant tout le mois à La Laguna. Tournois de lucha canaria (lutte canarienne), rallyes de voitures d'époque et feux d'artifice animent ces festivités.
  • 12 octobre : fête de l'Hispanité. Des jeux, défilés, divertissements sont organisés pour cet évènement.
  • 1er novembre : Toussaint.
  • Fin novembre : fête de Saint-André à Icod de Los Vinos. Dégustation des nouvelles récoltes, course de planches.
  • 6 décembre : anniversaire de la Constitution espagnole.
  • 8 décembre : Immaculée Conception.
  • 25 décembre : Noël.

 

Évènements top 3

  1. Janvier- Février : Carnaval de Santa Cruz. Il est considéré comme l’un des plus beaux et certainement l’un des plus populaires du monde après ceux de Rio et de Venise.
  2. Avril : Romeria de San Marcos. A Tegueste, le pèlerinage de San Marcos est un grand rendez-vous populaire, entre profane et sacré. Au programme : danses folkloriques en costumes traditionnels, compétitions sportives, défilé de troupeaux.
  3. Août : Baile de Magos. Le costume national est de rigueur pour cette fête joyeuse traditionnelle. Danses et dégustations de produits typiques attendent les visiteurs.